Politique › Justice

Libération des communicants du RPG et UFDG libérés et placés sous contrôle judiciaire

Arrêtés il y a quelques jours, les six communicants du Rpg Arc-en-ciel et UFDG poursuivis pour appels à la haine sur les réseaux sociaux viennent d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire ce vendredi après 48 heures passées en prison.

Leur arrestation fait suite à une plainte de la Cellule Balai citoyen pilotée par Sékou Koundouno.

L’information de leur libération a été confirmée  par Me Salifou Béavogui.


Ils ont en suite été placé sous contrôle judiciaire.

Jeudi, la justice avait annoncé avoir décerné un mandat d’arrêt contre trois autres communicants qui se sont évanouis dans la nature

À LA UNE
Retour en haut