› Politique

L’OGDH dénonce la détention d’opposants au 3éme mandat : « les prisonniers politiques, sont en train de mourir les uns après les autres à la Maison centrale sans jugement »

L'OGDH dénonce la détention d'opposants au 3éme mandat

Des opposants au troisième mandat d’Alpha Condé  continuent de croupir à la Maison centrale de Conakry sans procès. L’Organisation guinéenne des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) accuse le régime de Conakry de détenir des innocents en prison et attire l’attention de l’opinion internationale sur l’attitude des autorités.

Le président de l’OGDH accuse le pouvoir de Conakry de maintenir arbitrairement ses opposants en prison.

« Les prisonniers, surtout les prisonniers politiques, sont en train de mourir les uns après les autres à la Maison centrale sans jugement. Cela nous inquiète. Nous avons jugé utile d’avertir l’opinion nationale et internationale sur les pratiques de la justice », indique Elhadj Malal Diallo.

« En matière de justice dans un Etat de droit, tous ceux qui sont en prison actuellement, tant qu’ils ne sont pas jugés sont présumés innocents. Donc, ce sont des innocents qu’on en train de maltraiter en prison. Quand tu prives quelqu’un de sa liberté durant des mois, tu ne le juges pas, tu ne le relâche pas, c’est une forme de torture. Or, la torture est interdite », renseigne le défenseur des droits de l’homme.

Précisant que « l’Etat est le premier partenaire » de l’OGDH, il prévient que « si on l’interpelle et qu’il ne fasse pas attention, nous allons interpeler l’opinion internationale pour que celle-ci soit témoin de ce qui se passe chez nous ».

Bon plan
Publié le 01.03.2021

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut