Société › Education

Lycée Doukouré : Echauffourées entre élèves et forces de l’ordre

Lycée Doukouré

Après la chaude journée du lundi dans les écoles du secondaire à Mamou, ce mardi 22 janvier, le lycée Aboubacar Doukouré a été le théâtre d’un affrontement violent entre élèves et forces de l’ordre.
Les élèves refusent de soumettre à l’évaluation, arguant que les cours n’ont pas été donnés comme il fallait. Les jets de cailloux de part et d’autre, puis des tirs de gaz lacrymogènes n’ont pas suffi pour que les forces de l’ordre pénètrent jusque dans les salles de classe et bastonner des élèves. Les élèves qui refusent carrément de composer maintenant-là, ont jeté des pierres contre des policiers. Ces agents pour riposte ont à leur tour. Plusieurs personnes ont été blessées et des jeunes ont été arrêtés et sont détenus au commissariat central de police.
Amadou Bah, élève en classe de terminale au lycée Doukoure raconte : “On était dans la cour quand les gendarmes et policiers sont venus pour nous violenter. Ils ont jeté des pierres. Ils sont allés jusqu’à rentrer dans les classes de 8e année pour bastonner les élèves. Nos responsables étaient là. Ils n’ont rien dit. Ils ont perturbé les cours. Car nous, c’est les compositions que nous avons refusées pas les cours», a dit ce jeune élève.
Hamidou Diallo, visiblement très remonté contre les forces de sécurité, affirme avoir vu des policiers battre une fille vers le cinéma poudrière. « Je ne peux rien. Mais, les responsables à Mamou doivent prendre des dispositions. Ce que j’ai vu à Doukouré aujourdhui est très grave. Elhadj Kolon n’a qu’à prendre des mesures. La ligue islamique doit s’y mêler. On a vu des agents en train de battre une fille devant nous ici. Et si celle-là était enceinte, elle allait mourir. Vraiment c’est grave”. Aux dernières nouvelles, on apprend que le DPE a été dans certains établissements pour informer les élèves de la volonté de sa direction d’annuler les compositions pendant ce temps-là.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut