International › APA

Mahamat (hommes) et Koutou (dames) remportent le 13e marathon de N’Djaména

Pas d'image

La treizième édition du marathon de la paix de N’Djaména, courue dimanche dans la capitale tchadienne sur une distance de 21 km, a été remportée chez les hommes, par l’athlète Mahamat Ali Hissein avec un chrono d’une heure 4 secondes et du côté des femmes par Madji Koutou (1h 28mn).Le triple champion en titre du marathon l’officier de l’armée nationale tchadienne, Bétoudji Valentin, est arrivé deuxième place, suivi d’Ahmat Daoud venu de France où il est en formation pour participer à la compétition.

Plusieurs prix ont été décernés aux gagnants, allant d’une motocyclette avec des enveloppes. Ainsi, Madji Koutou a reçu une invitation de la part de la CNPC, pour participer au marathon de Beijing en Chine.

Chez les vétérans, on a noté la participation des expatriés résidant au Tchad, notamment les soldats français, des diplomates dont Philippe Lacoste (ambassadeur de France) et des représentants d’ONG et d’organismes onusiens.

Le ministre des Sports, Mahamat Nassour Abdoulaye, tout en se félicitant de la tenue de cette édition du marathon, a déclaré « qu’une Nation ne peut se construire sans sa jeunesse, sans la paix, gage de tout développement ».

Pour sa part, le président de la Fédération tchadienne d’athlétisme, Hissein Ngaro, s’est appesanti sur l’engouement que cette activité suscite de l’année en année, estimant que cela prouve que cette discipline mérite un encouragement.


À LA UNE

Retour en haut