International › APA

Maigre bilan pour la Côte d’Ivoire aux JO Tokyo 2021

La Côte d’Ivoire a bouclé sa participation à la 32è édition des Jeux olympiques (JO) officiellement ouverte le 23 juillet dernier à Tokyo, dans la capitale japonaise.

L’équipe ivoirienne rentrera donc à Abidjan avec dans sa besace l’unique médaille de bronze glanée par la taekwondo-in Ruth Marie Christelle Gbagbi.

La plus grosse déception de ces jeux de Tokyo est pourtant venue de cette même discipline sportive. Grand favori pour une médaille d’or pour la Côte d’Ivoire, Cheick Sallah Cissé, le médaillé olympique à Rio 2016 a été éliminé en 8è de finale dès son 1er combat au Makuhari Hall.

Toujours dans la même discipline, Seydou Gbané a d’abord réussi à détrôner le vice-champion olympique des plus de 80 kg, le Nigérien Abdoul Razak Issoufou Alfaga en 8è de finale avant de se faire éliminer pour la suite de la compétition.

 Quant à la cadette de ce groupe notamment Aminata Charlène Traoré (22 ans), elle est tombé au pied du podium en se faisant battre en match de classement pour la 3è place.

Trente et un athlètes ivoiriens étaient en lice pour cette olympiade de Tokyo. Le plus fort contingent, c’est-à-dire les 21 Eléphants footballeurs ont été défaits en quarts de finale par l’équipe de l’Espagne. Tout 1er athlète à qualifier la Côte d’Ivoire en aviron à une phase des JO, le rameur N’Dri Franck n’a pas réussi à dépasser la serie des repêchages pour les quarts de finale du skiff hommes.

Tout juste après lui, ce sont deux autres athlètes qui ont suivi. Il s’agit de la nageuse Talita Te Flan qui a calé en série du 400 m nage libre et la judokate Zouleiha Abzetta Dabonné, tombée quant à elle dès les 16è de finale.

Derniers espoirs de la Côte d’Ivoire pour d’autres chances de médailles, les sprinteurs n’ont pas eu les foulées nécessaires pour accomplir cet exploit. Muriel Ahouré a été éliminée en demi-finale du 100 m féminin, quand son compatriote Arthur Cissé se faisait battre aussi en demi-finale du 100 m messieurs.

Toute dernière chance de l’équipe ivoirienne, Marie-Josée Ta Lou a finalement perdu ses finales du 100 et du 200 m, arrivant respectivement au 4è et au 5è rang.

Bon plan
Publié le 19.04.2021

A la découverte de FOUTA-DJALON

Ensemble de hauts plateaux situés en Guinée, le Fouta-Djalon, souvent appelé le « château-d'eau de l'Afrique de l'Ouest » couvre environ 80 000 kilomètres carrés. Cet ensemble est…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut