International › APA

Mali : 80 candidates au concours « Miss sciences »

Au total, 80 filles venant des 20 inspections d’académie que compte le Mali ont entamé, mardi à Bamako, la compétition pour décrocher la couronne de l’édition 2019 de « Miss sciences », a constaté APA.« L’objectif de ce concours c’est d’attirer les filles vers les sciences. On a peu  de filles scientifiques au supérieur et le travail pour nous, doit commencer à la base. C’est pourquoi on sélectionne les meilleures filles déjà à la base pour pouvoir les encadrer afin qu’elles deviennent des scientifiques dans le futur », a expliqué Pr Diallo Kadia Maïga, coordinatrice du concours.

Selon Tata Traoré, candidate de la région de Gao, « ce concours nous permet de tester nos connaissances dans les matières scientifiques avec d’autres filles des autres régions. Ce qui est une bonne chose. Aussi, il nous permet de mieux connaître les filles des autres régions et d’échanger sur leurs quotidiens ».

« Au terme de ce concours je souhaite remporter la couronne de Miss sciences dans ma région », a indiqué Naba Sy, candidate de la région de Kayes

Mais au-delà de ce concours,  les candidates rêvent grand pour elles et pour le pays.

« J’ai opté pour les sciences pour devenir astronaute. Depuis toujours j’entends que le drapeau américain flotte sur la lune, je voudrai un jour que celui du Mali y flotte aussi », affirme Emmanuelle Sanou.

Avec le soutien de l’Unesco, le Mali s’est inspiré du modèle sénégalais pour initier ce concours  de « Miss sciences » qui met l’accent sur la beauté intellectuelle.


À LA UNE

Retour en haut