Société › Actualité

Manifestations à Mamou : 2 morts et 29 personnes interpellées (dont 6 filles)

Mamou, 15 octobre (AGP) -Après l’appel à manifester du Front National de Défense de la Constitution (FNDC) lundi, 14 octobre, le procureur près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Mamou, Elhadj Sidiki Camara a dans un point presse indiqué qu’au compte de la première journée, deux (02) personnes ont été tué , 29 suspects dont 06 filles interpellées.

Ces personnes interpellées sont poursuivies pour des infractions ci-après:
.participation délictueuse à un attroupement (articles 627, 628, 629, 630, 631,632 du code pénal);
.Entraves à la libre circulation sur la voie publique (article 990 du code pénal);
.Destruction de biens publics et privés (article 523 du code pénal);
.Coups et blessures, violences volontaires et voies de fait (articles 239 et 240 du code pénal).

Poursuivant, Elhadj Sidiki Camara, a dit que les enquêtes sont en cours et que dans les prochains jours, dès que le parquet recevra le compte rendu complet de l’ensemble des enquêtes amorcées par les services de police et gendarmerie, un procès sera organisé à cet effet par le tribunal.

Parlant de la mort du margis-chef, Mamadou Yero Bah, âgé d’une trentaine d’années, marié et père de deux (02) enfants, en service à l’escadron mobile No 12 de Mamou, le procureur précise : Il a reçu un projectile au niveau de la tête. Il est tombé. Transporté à l’hôpital régional de Mamou, il y rendra l’âme juste vingt (20) minutes après son arrivée.
Il a été ordonné l’ouverture d’une enquête contre X pour assassinat. Les jours à venir nous édifieront.


À LA UNE

Retour en haut