Politique › Actualité

La marche de l’opposition guinéenne annulée

La marche pacifique prévue ce jeudi 09 août 2018 par l’opposition guinéenne a finalement été annulé, suite à un accord politique.

La décision est tombée tard la nuit de ce mercredi 08 août. À la base de cette décision, un accord politique qui a été trouvé  à la dernière minute entre l’opposition, le gouvernement  et la mouvance présidentielle.

Cet accord a été trouvé après la rencontre d’une délégation composée de Bourema Condé ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, de Tibou Camara ministre de l’industrie et des petites et moyennes entreprises, et de l’honorable Damaro Camara,membre de la mouvance présidentielle et président du groupe parlementaire RPG arc en ciel à l’Assemblée Nationale et d’une autre de l’opposition républicaine au QG de l’UFDG, premier parti de l’opposition guinéenne. Il a fallu attendre plusieurs heures de débat avant  d’en arriver à cet accord.

Selon l’accord lu par honorable Damaro, les deux parties se sont convenues de concéder à l’opposition. La désignation des présidents des conseils de quartiers et de district dans les 26 quartiers et districts réclamés par l’opposition, la désignation des maires des communes rurales de Wendékénéma, Bignamou, Diasso, Thindoye, Manfara et Bissikirima et du maire de la commune urbaine de Kindia »,  rapporte t-il.


« Et la désignation du maire de la commune urbaine de Dubréka a été concédée à  la mouvance présidentielle »  rajoute honorable Damaro Camara. Quant aux exécutifs des quatre autres communes urbaines à savoir : Matoto, Matam, Ratoma et Dixinn, ils  seront élu conformément aux dispositions légales » précise le président du groupe parlementaire RPG arc en ciel.

Dans cet accord, il a aussi été question de l’assistance financière aux victimes prévue dans les accords politiques. Sur ce, la délégation gouvernementale a  informé l’opposition de l’existence dans la loi de finance 2018, des crédits destinés à cette assistance. Les deux parties ont convenu de diligenter la mise en œuvre effective de cette assistance.

Sur la libération des militants et responsables de l’opposition, la délégation gouvernementale a dit avoir pris acte des préoccupations exprimées  et a promis de rechercher une issue diligente à cette situation. Cet accord politique qui n’avait que trop tardé permettra désormais la tranquillité dans la cité.

À LA UNE
Retour en haut