Société › Actualité

Marche funèbre à Conakry : ambiance surchauffée à l’hôpital Sino-guinéen

hôpital Ignace Deen (c) Droits réservés

 La marche funèbre prévue ce lundi 04 novembre 2019 en marge de l’inhumation des victimes des violences des dernières manifestations a débuté en début de matinée. Un dispositif sécuritaire a été mis en place.

Cris, désolation étaient au menu ce jour à l’hôpital Sino-guinéen. L’électricité dans l’air était palpable ce jour à la morgue. Les forces de l’ordre ont mis le feu au poudre. En faction, elles ont demandé à la foule de reculer. Il n’en fallait pas plus pour que des étincelles jaillissent.  Des cris de colère ont été poussés sur les lieux, créant des bruits assourdissants.

Un décor qui prévaut alors que les corps des victimes des manifestations du Fndc sont rassemblés dans l’enceinte de la formation hospitalière.

Des policiers sont postés à certains endroits de la T2, sur l’itinéraire du cortège funèbre. Ceci pour éviter tout débordement.

Au commissariat urbain de Kaporo rails, un journaliste d’Africaguinee.com a constaté la présence de plusieurs éléments de la police anti-émeute.

Un pick-up rempli de policiers a quitté l’hôpital en direction de Kipé, tandis que d’autres sont immobilisés au niveau de la station services.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut