International › APA

Maroc : Le transport des personnes à bord des triporteurs formellement interdit

Le transport des personnes à bord des triporteurs est désormais formellement interdit, a annoncé le ministre de l’Équipement, des transports, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, rapporte le quotidien +Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison à paraitre samedi.Selon le quotidien, le ministre, qui s’exprimait lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, a fait savoir que les moteurs à trois roues (triporteurs) sont destinés au transport de marchandises et non de personnes.

Et de préciser que «le transport des personnes à l’aide des motos triporteurs est contraire aux exigences du code de la route et des lois en vigueurs », ajoute la publication.

A ce propos, le ministre a fait savoir que la décision entrerait en vigueur immédiatement, indiquant que son département coordonne dans ce sens avec le ministère de l’Intérieur, les services de la police et de la gendarmerie royale.

D’après le ministre, environ 40% des accidents de la route sont causés par ces triporteurs. Environ un million de triporteurs sillonnent les rues et les boulevards des villes. Ces engins sont importés au Maroc depuis 2006, révèle le quotidien.

Pour la plupart non immatriculés, ils sont très utilisés dans le transport des marchandises surtout dans les grandes villes.

Depuis 2016, le ministère de tutelle a entamé des procédures en vue de réglementer le secteur, en appelant les propriétaires de ces triporteurs à disposer d’une carte crise. De même, le code de la route, dans sa nouvelle version après la réforme, a bien défini leur usage à des fins de transport de marchandises, mais les propriétaires de ces triporteurs les utilisent pour le transport de personnes notamment dans les zones périurbaines.


À LA UNE

Retour en haut