International › APA

Mauritanie : quatre orpailleurs disparus dans l’effondrement d’une mine

Pas d'image

Les recherches sont toujours en cours ce lundi à Zouérate pour retrouver quatre orpailleurs portés disparus après l’effondrement, hier dimanche, d’une mine de cette ville du nord de la Mauritanie, située à plus de 700 km de Nouakchott.Les orpailleurs se trouvaient à l’intérieur de la mine lorsqu’elle s’est effondrée, selon plusieurs sources concordantes qui donnent peu de chances de survie aux disparus.

Cet incident intervient 3 jours après l’effondrement, dans la même zone, d’une autre mine sur 6 orpailleurs. Trois d’ente eux ont péri et les 3 autres ont pu être secourus saints et saufs.

Du nom de Gleib N’dor, cette zone d’orpaillage se trouve à l’intérieur d’une région militaire mauritanienne fermée à la circulation.

Mais le site lui-même a été spécialement ouvert devant les orpailleurs après la saturation d’une autre zone d’exploration artisanale au nord-ouest de Nouakchott.


Les accidents dus aux effondrements des puits d’exploration sont fréquents dans ces sites et sont généralement mortels.

Par ailleurs, beaucoup d’orpailleurs sont morts dans les accidents des camions transportant les roches aurifères de la zone d’orpaillage à Zouerate où sont installées les machines de concassage.

À LA UNE
Retour en haut