International › APA

Militaire, administration, économie et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets dont le lancement du service militaire, le projet de la loi de finances 2020, la réforme de la fonction publique et le Mondial 2022 au Qatar.+Le Matin+ fait savoir que rapporte le service militaire a été officiellement lancé dans les 14 centres de formation des Forces Armées Royales (FAR). Les 15.000 appelés ont démarré les cycles de formation qui leur sont dédiés dans les différentes unités militaires qui les accueillent.

À Casablanca, la première base navale a accueilli les 750 appelés, dont 200 filles, qui ont participé, hier, à la cérémonie de lancement officiel du service militaire, indique le journal.

 +L’Opinion + rapporte que l’Alliance des Economistes Istiqlaliens (AEI) a appelé le gouvernement à inscrire, d’ores et déjà, dans la loi des finances 2020, les premiers changements de ses politiques économique et monétaire, ainsi que ses instruments budgétaires, en faveur d’une relance économique, perceptible par les ménages et les entreprises.

C’est ce qui ressort d’une note de cadrage relative au Projet de la Loi des Finances 2020 rendue publique par l’AEI. Ces instruments permettront de renforcer la confiance nécessaire au déploiement réussi de notre modèle de développement. Les réalisations économiques et sociales s’écartent de la trajectoire d’objectifs déclarés par le Gouvernement, a souligné l’AEI, soulignant que les dernières années ont malheureusement été caractérisées par une croissance atone, peu productive d’emplois et se traduisant par des effets très contraignants pour les finances publiques du Royaume.

+Al Massae+ relève que le gouvernement s’oriente vers la conception du projet d’une nouvelle loi fondamentale régissant la fonction publique, un texte qui ne devrait pourtant pas faire que des heureux. En effet, la publication craint que le déclenchement de ce chantier soit source de nouvelles tensions entre le gouvernement et les représentations syndicales.

La même source souligne, à cet effet, que l’un des objectifs principaux de la réforme est l’instauration de nouveaux modèles de gestion de l’administration, que ce soit dans les volets liés à la gestion des ressources humaines qu’au niveau de la gestion des activités publiques.

La réforme du mode de gestion de l’administration devrait, en outre, s’appuyer sur la mobilisation des compétences et la réorganisation des hautes et moyennes fonctions dans le secteur public, tout en revoyant le mode d’accès à la fonction publique.

Sur un autre registre, l’une des révolutions attendues de cette réforme concerne la mise en place de nouveaux dispositifs d’évaluation du travail des fonctionnaires, tout en améliorant leurs droits en renforçant, par exemple, la couverture sociale, croit savoir le quotidien.

La publication rappelle, par ailleurs, que ce chantier de réforme a souvent été l’objet de discussions tenues lors des réunions et conférences organisées pour le discuter. Finalement, le Conseil supérieur de la fonction publique avait tranché en recommandant la mise en œuvre progressive des dispositions de la réforme, tout en veillant à certains aspects clés comme la cohérence avec les différents statuts spécifiques à certaines fonctions, ainsi qu’à d’autres points liés au relèvement du niveau des compétences au sein de l’administration.

Au registre sportif, +Le Matin+ indique que le Qatar a dévoilé mardi le logo pour la Coupe du monde 2022 de football, en le projetant simultanément sur plusieurs façades de bâtiments à Doha, mais aussi dans plusieurs villes dans le monde, dont Rabat.

Le design reprend la silhouette du célèbre trophée qui revient au vainqueur du Mondial, incarnée par un foulard traditionnel de l’émirat.

« Les ondulations de l’emblème font allusion aux dunes des déserts de sable si caractéristiques du pays hôte, tandis que sa forme est à la fois celle du chiffre huit – comme le nombre d’enceintes magnifiques qui accueilleront la compétition – et celle du symbole de l’infini, qui vient souligner les innombrables interconnexions qu’implique la compétition », lit-on sur le site internet de la FIFA. Les mots « FIFA WORLD CUP Qatar 2022 », écrits dans une police arabisante spécialement créée pour l’occasion accompagnent le logo.

Le symbole a été projeté sur certains édifices emblématiques du Qatar devant des centaines de personnes, à 20h22 heure locale, horaire reprenant les chiffres de l’année 2022.

D’autres villes dans le monde ont également annoncé participer à cet évènement en dévoilant le logo sur certains de leurs bâtiments comme à Times Square à New York, au Leicester Square de Londres ou bien à la Kasbah des Oudayas, mais aussi à Paris, Moscou ou Johannesburg.


À LA UNE

Retour en haut