Santé › Actualité

Ministère en charge des Investissements et des PPP: Gabriel Curtis installé

(c) droits réservés

Gabriel Curtis a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions de Ministre en charge des Investissements et des partenariats publics privés.

Dans son discours d’entrée en fonction,  Gabriel Curtis dit mesurer l’ampleur de la tâche qui lui incombe désormais.

« Je mesure toute la responsabilité de la mission qui m’est assignée de mettre en œuvre la vision du chef de l’État de faire de l’investissement et des partenariats publics privés (PPP)  un des leviers du développement économique et social de la Guinée. Nous comptons bâtir sur les acquis pour que l’investissement et les PPP soient un véritable l’évier de développement soutenu et inclusif », a-t-il fait savoir.

Plus loin,  le Ministre en charge des Investissements et des partenariats publics privés, a égrainé quelques projets auxquels il compte s’attaquer très vite.


« Je souhaite mettre en place une administration pragmatique,  basée sur la compétence et le professionnalisme afin d’atteindre les objectifs qui m’ont été assignés par le président de la République. Mettre en œuvre des stratégies adaptées pour attirer les investissements,  opérationnaliser l’unité PPP,  travailler sur des projets structurants pour aider à la croissance à deux chiffres de l’économie de notre pays et favoriser le développement du secteur privé, mettre en œuvre des petits et très petits projets de stimulus et d’investissement divers à travers des mécanismes de PPP innovants à l’attention de nos populations,  vulgariser et faciliter l’opérationnalisation de la politique nationale du contenu local pour accroître les opportunités pour notre secteur privé,  identifier et continuer la mise en œuvre des réformes nécessaires à l’amélioration du climat des affaires en Guinée et veiller à la compétitivité. », a-t-il indiqué.

Gabriel Curtis était jusque-là,  directeur général de l’agence pour la promotion des investissements privés (APIP). Selon lui,  il ne peut y avoir d’Etat fort sans un secteur privé national et c’est pour cette raison qu’il a promis au secteur prive d’être le défenseur de sa cause, être à son écoute et assurer sa promotion.

Dans la foulée,  Gabriel Curtis a aussi promis de favoriser les initiatives portées par les femmes et les jeunes.

À LA UNE
Retour en haut