Politique › Institutions

Ministère des Travaux Publics: Moustapha Naite fait le bilan de ses 100 premiers jours

Moustapha Naite ministre des Travaux Publics (c)journaldeconakry.com

Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics a, dans un point de presse animé ce mercredi 12 avril 2018 à Conakry, passé en revue son bilan des 100 premiers jours d’activités à la tête de son département.

Devant un parterre de journalistes et des cadres de son ministère, l’ancien ministre de la jeunesse a expliqué les réalisations qu’il a effectuées au niveau de son ministère depuis sa prise de fonction.

« En 100jours nous avons travaillé sur l’amélioration et le renforcement du cadre institutionnel et organisationnel du ministère, nous avons travaillé sur des urgences, et les actions qui doivent être menées pour faire face aux urgences mais aussi sur les perspectives et les besoins qui sont en cours. Après notre prise de fonctions, beaucoup de ponts ont cédé et nous avons fait face rapidement et trouvé la solution sur ces ponts que ce soit de Linsan, de Kassonya ou de Kérouane (qui doit être bouclé d’ici deux semaines), la passerelle de Gbessia, la participation à l’assainissement de la ville de Conakry notamment par le curage des caniveaux », a-t-il énuméré avant de se prononcer sur le cas de la voirie urbaine de Conakry.

« Il faut aussi retenir l’élimination de quelques bourbiers sur les routes nationales qui empêchaient nos populations de circuler. Il y a un vaste programme d’urgences que nous sommes en train de finaliser. Il y a une équipe qui doit sortir à partir du 15 septembre pendant un mois sur les routes nationales pour relever les niveaux de dégradations et on va lancer la réhabilitation et l’entretien de ces tronçons », a annoncé Moustapha Naité.

« Il y a environs 865km de routes bitumées qui vont être réalisées à partir d’octobre. La route Coyah-Mamou-Dabola qui fait 370 km, la route Dabola-Cissela-Kouroussa qui fait 151km Kissidougou-Gueckedou-Kondebadou qui fait 35km environs  qui vont être totalement reconstruites. Coyah -Forecariah 75 km dont le financement a été bouclé et les travaux vont démarrer au plus tard en décembre 2018.  Nous avons lancé des études sur huit ouvrages de franchissement qui ont présenté des signes de fatigue énormes et nous sommes en train de structurer le financement avec les partenaires. Ce sont le pont de Tanene, de Diarabella (Kouroussa), le pont entre Fria et Télémelé, le pont qui est au centre de Faranah et un autre entre Mamou et Faranah »


Dans la foulée, le ministre a annoncé l’obtention du financement et la signature  de contrat pour la réfection  de 66km de voiries urbaines, l’agrandissement en 2 fois 2 de belle vue jusqu’au pont 8 novembre mais aussi la construction de deux grands échangeurs au km36 et au carrefour de Kagbelen pour permettre de fluidifier le trafic.

Aux dires de Moustapha Naité, le financement de tous ces différents projets est déjà obtenu et les conventions sont signées.

A en croire Moustapha Naité, des mesures sont prises pour permettre la durabilité des ponts et voiries urbaines réalisés et en cours de réalisation car,

Selon Moustapha Naité, le facteur le plus important de la dégradation poussée des infrastructures routières, c’est les camions poids lourds et la mise en place d’une concession pour le pesage et péage est l’une des mesures prises par le département des travaux publics pour éviter la surcharge.

À LA UNE
Retour en haut