› Politique

Mort de Roger Bamba : le FNDC condamne le pouvoir d’Alpha Condé

Mort de Roger Bamba : le FNDC condamne le pouvoir d'Alpha Condé

Le FNDC est profondément meurtri par la triste nouvelle de l’assassinat du détenu politique Roger Bamba, le mercredi 16 décembre 2020 à Conakry.  

Le régime d’Alpha Condé poursuit l’exécution de son plan macabre visant à éliminer ses opposants. Roger Bamba, membre du Conseil national des jeunes de l’UFDG, kidnappé en septembre 2020 et illégalement détenu à la Maison centrale, est mort après son transfert tardif de la prison pour l’hôpital Ignace Deen de Conakry.

Le FNDC condamne vigoureusement cet énième assassinat de prisonnier politique commandité par le régime d’Alpha Condé et exige qu’une enquête internationale soit diligentée sur la pratique de la torture dans les prisons en Guinée.

Cet assassinat ainsi que la mort subite de plusieurs prisonniers politiques, quelques jours après leur libération, s’inscrivent dans un plan d’instauration d’une dictature atroce en Guinée.

Le FNDC exprime sa vive préoccupation et alerte l’opinion nationale et internationale que la vie des centaines de leaders de la société civile et de partis politiques illégalement détenus en prison est en danger. Ils sont tous exposés à la guillotine secrète mise en place par Alpha Condé et son clan.

Le FNDC adresse ses sincères condoléances à la famille de Roger Bamba ainsi qu’à celles des centaines de Guinéens tués par le régime d’Alpha Condé pour imposer un troisième mandat au peuple de Guinée.

Il exprime son soutien indéfectible à toutes les personnes illégalement emprisonnées et exige leur libération immédiate.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

Conakry, le 17 décembre 2020.

Bon plan
Publié le 01.03.2021

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut