International › APA

Nigeria : la police assure la protection des firmes sud-africaines

Des policiers nigérians ont été déployés dans les centres commerciaux Shoprite et dans d’autres entreprises sud-africaines pour éviter d’éventuelles représailles à la suite des attaques xénophobes perpétrées contre des citoyens nigérians en Afrique du Sud.La police est présente dans les centres commerciaux Shoprite de Lagos, Ilorin, Uyo, Ibadan, Abuja et dans d’autres grandes villes du Nigeria.

Depuis mardi dernier, des individus en colère menacent de détruire les entreprises sud-africaines implantées au Nigéria. Des centaines de jeunes sont passés à l’acte en dévalisant des bureaux du géant des télécommunications, MTN et des centres commerciaux Shoprite à Lagos, Abuja, Uyo et Ibadan.

Dans la région de Lekki , n’eut été l’intervention rapide de la police, le supermarché Shoprite aurait été pillé par des jeunes en furie. Dans les localités d’Ibadan et d’Uyo, MTN a tout simplement décidé de suspendre temporairement ses activités.

De son côté, le gouvernement a affirmé que les attaques visant des entreprises sud-africaines affecteraient certainement l’économie du Nigeria. Pour apaiser la situation, l’exécutif a déclaré avoir envoyé des émissaires en Afrique du Sud afin d’obtenir l’indemnisation des Nigérians victimes d’attaques xénophobes.

En outre, Lai Mohammed, le ministre nigérian de l’Information et de la Culture a conseillé ses compatriotes à cesser d’attaquer les entreprises sud-africaines car dans ces sociétés, il y a des investisseurs et des travailleurs locaux.

Le gouvernement nigérian dit être en discussion avec l’Afrique du Sud pour trouver une solution durable à la xénophobie.


À LA UNE

Retour en haut