International › APA

Nouakchott accueille mardi deux sommets sur le Sahel

La capitale mauritanienne, Nouakchott, accueille mardi un sommet du G5 Sahel et l’assemblée générale de l’Alliance Sahel, une plate-forme de coopération qui regroupe 12 membres.Le sommet permettra d’évaluer les performances de la force conjointe du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad) appelée à combattre les terroristes dans les pays membres, mais aussi de faire le point sur l’état d’avancement des engagements matériels exprimés par les partenaires.

Quant à l’assemblée générale de l’Alliance, elle a pour but de stimuler une mobilisation internationale de haut niveau autour des engagements communs dans le domaine du développement dans la région du Sahel.

La rencontre permettra aussi de faire le bilan des actions de l’Alliance Sahel, créée en 2017, et qui se targue d’avoir déjà mobilisé quelque 12 milliards d’euros.

Avec à son origine la France et l’Allemagne, l’Alliance Sahel a vite été rejointe par l’Union Européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et le Programme des Nations Unies pour le développement.

Tout récemment, la structure a enregistré l’adhésion de l’Italie, de l’Espagne, du Royaume-Uni, du Luxembourg, des Pays-Bas et du Danemark.

Elle finance et coordonne avec les pays du G5 Sahel plus de 700 projets pour répondre aux défis actuels, sécuritaires, démographiques, économiques et sociaux.

Ses domaines prioritaires sont l’éducation, l’emploi des jeunes, l’agriculture, le développement rural, la sécurité alimentaire, l’énergie, le climat, la gouvernance, la décentralisation, les services de base et la sécurité intérieure.

L’action de l’Alliance Sahel est guidée selon quatre principes clés : un ciblage sur des secteurs prioritaires, une redevabilité entre partenaires sur des objectifs partagés, de nouveaux modes innovants et plus flexibles et un engagement particulier dans les zones vulnérables et fragiles.

Ainsi, les objectifs à atteindre sont définis, mesurés et partagés par tous les partenaires (Alliance et pays du G5 Sahel). Ensuite, pour accélérer leur mise en œuvre comme leur efficacité, les projets adoptent de nouveaux modes d’action, à travers des modes de financements innovants, plus flexibles et une diversification des acteurs les mettant en œuvre (ONG, collectivités locales, secteur privé).

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut