International › APA

Parution au Caire de l’ouvrage « l’Egypte et le Royaume du Maroc »

Pas d'image

« L’Egypte et le Royaume du Maroc », est le nouvel ouvrage que vient de publier par l’instance générale des renseignements en Egypte et présenté mercredi au Caire.L’ouvrage met l’accent  sur la volonté manifestée, ces dernières années, par les deux pays pour renforcer leurs relations bilatérales dans nombre de domaines, d’autant plus que l’Egypte et le Maroc sont des pays influents aux niveaux arabe, islamique, régional et africain.

Au niveau économique, les échanges commerciaux entre les deux pays avoisinent le milliard de dollars par an de même que les investissements mutuels vont  crescendo et les perspectives de développement sont prometteuses.

Selon le Chef de l’instance générale des renseignements en Egypte, journaliste Diyaa Rashwan, la publication de ce livre fait partie d’une série d’ouvrages publiés, imprimés et diffusés sur les sites électroniques de l’Instance.

L’Égypte et le Maroc entretiennent des relations privilégiées tant dans le passé que dans le présent. Les deux deux peuples frères sont également liés par des relations sociales et religieuses. L’échange culturel qui unit les deux peuples leur a permis de nouer des relations exceptionnelles.

Cet échange a débuté par les voyages effectués par les soufis marocains en Egypte tels Aboulhassan Al-Chadili, Abderrahim Al-Qenawi, M. Ahmad Al-Badawi, Al-Marsa Abou Al-Abbas et d’autres.

L’ouvrage comporte deux parties intitulées « relations égypto-marocaines » et « profils du Royaume du Maroc ». La première est composée de cinq chapitres qui traitent de l’histoire des relations entre l’Égypte et le Maroc et des liens politiques, économiques, culturels et médiatiques.

La deuxième partie fournit des informations sur le Maroc, son système politique, son histoire, sa civilisation et son économie.


L’établissement des relations diplomatiques entre l’Égypte et le Maroc ont eu lieu officiellement en 1957 et, pendant plus de 60 ans, les relations politiques entre les deux pays ont été marquées par un degré élevé de compréhension et de coordination permanente sur les questions d’intérêt commun aux niveaux national, régional et international.

En ce qui concerne les relations politiques entre les deux pays, l’ouvrage les a qualifiées de dynamiques, reposant sur deux axes importants qui régissent les fondements des mécanismes des relations bilatérales: le premier est l’Accord pour la création d’une haute commission conjointe, signé en 1988, et le second porte sur le mécanisme de coordination politique et de dialogue stratégique, signé le 5 janvier 2011.

Le livre met en lumière l’engagement du Maroc d’approfondir les liens d’appartenance à la nation arabe et islamique, de consolider les liens de fraternité et de solidarité avec ses peuples et de construire l’Union du Maghreb en tant qu’option stratégique et de renforcer les relations de coopération et de solidarité avec les peuples et les pays africains, ainsi que les liens de coopération et de rapprochement avec les pays voisins.

Il traite également des relations du Maroc avec son environnement arabe, islamique et africaine, de son adhésion à des organisations et institutions régionales et internationales, ainsi que de sa ratification de plusieurs conventions internationales et régionales.

Quant aux relations économiques entre l’Égypte et le Maroc, elles se sont considérablement développées ces dernières années et le volume de leurs échanges commerciaux n’a cessé de croître depuis l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre les deux pays en 1998.

À LA UNE
Retour en haut