Personnalités › Interviews

Paul Goa Zoumanigui : ‘’la majorité des migrants qui se réclament Guinéens ne se présentent pas à l’Ambassade’’

Paul Goa Zoumanigui, Ambassadeur de Guinée en Espagne.

Paul Goa Zoumanigui est le nouvel ambassadeur de Guinée en Espagne et à Malte. De passage à Madrid, il a accordé une interview à nos confrères de mediaguinee.org. Voici un extrait de leur entretient.
Mediaguinee : Merci de l’attention que vous avez bien voulu accorder à la délégation guinéenne au cours de son séjour à Madrid, à l’occasion de la 39ème édition de la Foire Internationale du Tourisme de Madrid (FITUR) et de la 10ème édition du Forum Touristique sur les Investissements et les Opportunités d’Affaires en Afrique (INVESTOUR). Qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur ces rencontres et particulièrement sur la participation de la Guinée à ces événements ?
Je voudrais, avant toute chose, vous dire que ça a été un plaisir de travailler avec la délégation guinéenne. La FITUR, organisée chaque année depuis 39 ans, est une occasion de rencontrer mondiale des professionnels du secteur du Tourisme et de promotion de leurs potentiels touristiques. C’est une plate-forme qui présente les offres du secteur aussi bien à l’échelon national qu’international. Chaque participant saisit cette opportunité pour valoriser le potentiel touristique de son pays en présentant les offres des opérateurs locaux, en établissant des contacts susceptibles de générer de futures opportunités d’affaires et en organisant des rencontres entre institutions et professionnels du secteur. Les expositions dans les stands et les rencontres entre différents promoteurs touristiques officiels et privés ont permis de noter la volonté et l’engagement des participants d’œuvrer à la promotion du secteur touristique.
Mediaguinee : Que peut-on attendre de la participation de notre pays à ces événements et des bénéfices qu’il peut en tirer ?
C’est la première fois que je participe à la FITUR et à l’INVESTOUR. De ce point de vue, il me sera difficile de donner un avis comparatif sur la participation de notre pays aux précédentes éditions. Toutefois, je peux dire, sans risque de me tromper, que la participation d’un pays à un événement et les bénéfices à tirer de cette participation procèdent des objectifs qu’on se fixe et, en conséquence, de la méthode de travail mise en place pour atteindre l’objectif. Par la suite, il convient de procéder à une évaluation périodique pour s’assurer qu’on est toujours dans la bonne direction.
Je fonde l’espoir que les leçons tirées de la participation de la FEPATOUR aux éditions précédentes, de la participation de la délégation gouvernementale aux éditions présentes (39ème FITUR et 10ème édition INVESTOUR), des contacts pris et des expériences acquises permettront, sans nul doute, de mieux préparer la participation de notre pays aux éditions futures.


Mediaguinee : L’Espagne est un pays de destination dans le cadre de la migration. Quels sont vos constats, notamment en ce qui concerne la migration des Guinéens et quelles actions concrètes l’Ambassade prend-elle, à cet égard ?
En ce moment, il est difficile de faire une évaluation claire de la situation des migrants guinéens en Espagne. L’Espagne peut être considérée comme un pays de transit mais également comme un pays de destination, en ce sens que certains migrants, une fois sur place, cherchent à s’y établir et d’autres préfèrent continuer leur route pour un autre pays. La majorité des migrants qui se réclament Guinéens ne se présentent pas à l’Ambassade par crainte d’être identifiés et, éventuellement, rapatriés au cas où cela est requis par les autorités espagnoles, conformément aux clauses du Mémorandum signé entre l’Espagne et la Guinée en 2006. Ce n’est que quand certains ont fait les premiers pas dans la régularisation de leur situation qu’ils peuvent arriver à l’Ambassade pour demander des documents consulaires. Dans tous les cas, nous œuvrons à faciliter les services à nos compatriotes, y compris les migrants et nous assistons également ceux qui, volontairement, veulent retourner au pays.
Mediaguinee : Beaucoup de Guinéens résideraient en Espagne, quelles sont les relations entre l’Ambassade et la communauté guinéenne en Espagne ?
A ma prise de fonctions, nous avons eu une réunion avec les représentants des ressortissants guinéens en Espagne, le 03 mars 2018. L’occasion a été mise à profit pour échanger sur les questions d’intérêt, notamment les possibilités d’une meilleure intégration de nos compatriotes dans le pays hôte, une bonne coopération avec l’ambassade et une contribution au développement de notre pays. Pour ce faire, l’importance de l’union de tous les Guinéens vivant en Espagne avait été soulignée. La mise en place du Haut Conseil des Guinéens de l’Espagne avait été également soulignée. Toutes choses qui faciliteraient la cohésion sociale, l’unité et le bonheur de nos compatriotes.
Les doléances soumises par nos compatriotes à l’Ambassade portaient, entre autres, sur la mise à disposition des passeports biométriques, l’assistance des autorités guinéennes compétentes pour la diligence dans le traitement des dossiers des Guinéens à l’Ambassade d’Espagne à Conakry. Nous avons pris les dispositions nécessaires pour informer les autorités compétentes de ces questions.

À LA UNE
Retour en haut