Politique › Actualité

Polémique autour de la mairie de Kindia Abdoulaye Bah brise le silence: « Je vais parfaitement bien et je suis détermine à faire la politique »

(c)droits réservés

Au lendemain de la signature de l’accord politique du 08 aout dernier entre le RPG arc en ciel parti au pouvoir et l’UFDG principal parti de l’opposition guinéenne, des voix s’élèvent contre la décision de l’accord politique à laisser l’UFDG dirigé la  mairie de Kindia. Le Kountigui de la basse côte, l’imam de la grande mosquée de Kindia, ont affirmé ouvertement leur opposition en la personne de Abdoulaye Bah candidat sous la bannière de l’UFDG. Ces derniers ont demandé à l’union des forces démocratiques de Guinée de changer de tête de liste à Kindia.

Vendredi matin, le concerné a brisé le silence. Le futur maire de Kindia, affirme que ces polémiques ne lui font ni chaud ni froid.

«  Je vais parfaitement bien. Je suis à l’aise dans la mesure où je ne me sens pas responsable d’aucune infraction relative à nos lois nationales. La seule chose qui me gêne c’est que nous élites montantes, nous devrions plutôt faire objet de conseils allant dans le sens d’unir les Guinéens pour que nous puissions être à la hauteur pour compatir vis à vis de nos frères du Maroc, de la Côte D’ivoire et de la sous-région parce qu’on est dans un monde extrêmement compétitif et ce sont les enfants qui doivent rendre honneur et hommage à la nation. Autrement je suis ragaillardi et de plus en plus déterminé à faire de la politique dans le cadre de mon parti pour la Guinée et pour la région de Kindia », a-t-il affirmé.

A lire également- Cellou Dalein Diallo : «pas question de remplacer Abdoulaye Bah à la tête de la mairie de Kindia»

S’exprimant sur les affirmations des uns et des autres, le fédéral UFDG de Kindia s’est dit surpris de la tournure brutale que les choses ont pris.

« Nous sommes en politique moi j’avais l’espoir et je pensais que mon parti avait à faire à d’autres partis à Kindia pour la conquête de la mairie dans le cadre d’un régime démocratique qui met l’accent sur le vote populaire en vue de choisir l’élite gouvernante dans chaque localité en Guinée. J’ignorais que nous avions à faire à une association ayant un objet social ou culturel à Kindia. Nous avons fait la campagne sur la base d’un projet de société portant sur 60 pages, nous avons expliqué ce que nous voulons pour notre ville et nous avons été plébiscites et nous avons gagné et cela a été acté, confirmé par un accord politique que j’appelle « accord pour la paix ». Nous avons été surpris de voir notre cher imam prendre position face à une situation naturellement politique. Moi je suis enseignant et je ne suis pas habilité à dire quoi que ce soit qui pouvait offenser quiconque. Je suis doté d’un vocabulaire dû à mon éducation et à ma formation académique pour pouvoir exprimer une pensée en verbe. Je n’ai insulté personne, je n’ai accusé personne et je ne comprends pas que l’on puisse s’en prendre à moi alors que la campagne est fini, alors que le maire est élu, alors que c’est l’UFDG qui a gagné ».

Selon l’article 1 de la constitution, la Guinée est un Etat unitaire, social, démocratique et laïque.  Cet article est fondamental pour dire que c’est une l’institution scientifique qui est l’Etat qui doit gérer les contradictions entre les citoyens de l’Etat guinéen.

Sur les attaques et les qualifications ethniques et régionales, Abdoulaye Bah rappelle que la campagne électorale est terminée. « Alors s’ils estiment qu’après élection, après choix du maire, que moi je suis responsable d’une faille, la justice existe pour pouvoir recevoir toute accusation concernant un citoyen guinéen. S’ils estiment après choix du maire, après élections qu’ils ont des choses qui se sont dites et que moi je suis responsable, la justice est là pour ça ».

Tout de même Abdoulaye Bah promet d’être maire pour tous les Kindiakas, pour lui, l’heure est au développement, à la propriété des villes et a la création des emplois pour les jeunes de Kindia.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut