Politique › Justice

Le préfet de Labé condamné à un an de prison pour abus d’autorité

Poursuivi pour abus d’autorité, le préfet de Labé Elhadj Safioulaye Bah a été condamné ce jeudi 29 mars 2018 à un an de prison avec sursis et au paiement d’une amende de 2 millions au pénal par le Tribunal de première instance de Labé.

Au civil, il est condamné au paiement de 100 millions de francs guinéens de dommages et intérêts au plaignant, l’opérateur économique Elhadj Bhoye Garambé Diallo.

C’est le juge Aboubacar Thiam qui a fait lecture de la sentence à 17 heures au Tribunal de première instance de Labé.

‘’Elhadj safioulaye Bah a été retenu coupable d’abus d’autorité et le condamne à un an d’emprisonnement avec sursis et à deux millions de francs guinéens d’amende. Sur l’action civile, reçoit Elhadj Mamadou Bhoye Diallo dans sa constitution de partie civile et condamne Elhadj Safioulaye Bah au paiement de 100 millions de francs guinéens  à titre de réparation pour toute cause et préjudice confondu’’, déclare le magistrat.


Il condamne en outre le préfet de Labé aux ‘’frais et dépends envers l’Etat le tout en application des dispositions des articles 1 ; 2 ; et 28 de la loi L 009/AN du 4 juin 2015 portant maintien de l’ordre public  en République de Guinée et les dispositions des articles 4 ; 117 135  et 643 du code pénal’’.

Après l’énoncé du verdict par le président du tribunal, Maitre Pepe Antoine Lama, avocat de la partie civile n’a pas caché sa joie. ‘’Nous sommes satisfaits de la décision qui vient d’être prononcée. Nous sommes restaurés dans nos droits’’, a-t-il déclaré.

Du côté de la défense,  Maitre Salifou Boiro annonce qu’il compte interjeter appel. ‘’Nous allons appel immédiatement sans désemparé. Ma lettre est déjà enregistrée’’, nous a-t-il confié.

À LA UNE
Retour en haut