› Politique

Présidentielle 2020 : la NGP lâche Cellou Dalein Diallo

Présidentielle 2020 : la NGP lâche Cellou Dalein Diallo

Lors d’une conférence de presse le lundi à la maison de la presse, le Mouvement Nouvelle Génération Politique (NGP) a fait savoir dans une déclaration qu’il est obligé de respecter la volonté populaire qui a encore choisi Alpha Condé comme président. Il a également proposé des pistes de solutions pour sortir de la crise post-électorale que le pays vit.

La déclaration lue par Oumou Kadé soumah, présidente du mouvement revient sur la présidentielle du 18 octobre qui continue de faire parler d’elle. Selon cette nouvelle génération politique, malgré qu’ils ont préféré Cellou Dalein Diallo, candidat de l’UFDG et de l’ANAD, ils se sentent tout de même obligés de respecter la volonté de la majorité des guinéens, donc accepter la victoire d ‘ Alpha Condé. Ceci après la proclamation des résultats par les institutions habilitées.

Parlant des violences post-électorales ainsi que les différents dégâts enregistrés durant cette période, le mouvement a condamné les destructions de biens publics et privés et les morts, civils comme ceux en tenue. Elle a également regretté la séquestration de Cellou Dalein diallo.

Entre la fermeture de plusieurs bureaux et QG de l’UFDG et la chasse aux sorcières de plusieurs cadres et militants de parti, la NGP pense que la sincérité de la main tendue du président Alpha Condé peut-être remise en cause s’il ne s ‘interdit pas des discours qui divisent.

Rappelant l’attitude du président ivoirien Alassane Ouattara qui, au lendemain des élections a tendu la main à Henri Konan Bédié, son principal challenger pour apaiser les tensions politiques, le mouvement assure que le président élu peut faire mieux et l’appelle à s ‘ engager dans la voie de l’apaisement.

Parce qu’elle estime ne pas avoir les compétences ni expériences requises pour amener Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo au dialogue, la NGP informe s’adresser à l’Union Européenne, la CEDEAO, l’Union Africaine et certaines représentations diplomatiques pour se positionner comme facilitateurs en faveur de la paix. Aux deux principaux candidats, elle déclare quelle adresse des correspondances pour un dialogue franc et sincère ainsi que pour leur exprimer leurs souhaits.

Afin de sortir le pays de cette spirale de crises, le mouvement a proposé six pistes de solutions:

Que le président Alpha Condé appelle lui-même le président de l’UFDG au dialogue et directement avec lui et qu’il fasse la même chose avec tous les responsables des principaux partis politiques de l’opposition;

Que les prisonniers politiques soient libérés ou graciés;

Que les enquêtes soient ouvertes pour situer les responsabilités des violences passées et traduire devant les juridictions les auteurs de ces violations des droits humains et des crimes odieux;

Que les victimes reçoivent les réparations adéquates;

Et que le président Alpha Condé maintienne sa main tendue et travaille avec les fils et filles du pays pour le bien de la Guinée.

Notons que, pour son opposition au soutien de son mouvement à la candidature de Cellou Dalein, Badra Koné s’est vu remplacer à la présidence du mouvement.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut