International › APA

Présidentielle en GBissau : l’ONU pour la tenue à bonne date du scrutin

La représentation onusienne en Guinée-Bissau, dans un communiqué parvenu vendredi à APA, a appelé les autorités du pays à respecter la date de l’élection présidentielle prévue le 24 novembre prochain, soulignant qu’il est « impératif » que celle-ci se tienne, conformément au calendrier électoral établi.Cet appel fait suite à la déclaration du porte-parole de la Commission nationale électorale, Felisberta Moura Vaz, affirmant que le manque de fonds pourrait compromettre la tenue de l’élection présidentielle qui met en lice 12 candidats dont le président sortant, José Mario Vaz.

Outre les responsables bissau-guinéens, la représentation onusienne appelle la communauté internationale à tenir ses promesses et à fournir le soutien technique et financier nécessaire à l’organisation du scrutin.

La Mission intégrée des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau a par ailleurs invité les acteurs politiques à tout mettre en œuvre pour que cette élection soit « ouverte à tous, crédible, juste et pacifique » avec la participation effective des femmes et des jeunes.

La mission diplomatique, sur un plan général, a appelé les acteurs politiques à veiller au bon fonctionnement et à la stabilité des institutions de l’État et à utiliser « les procédures juridiques et constitutionnelles pour résoudre tout différend électoral qui pourrait survenir ».

Selon le communiqué,  les actes de violence, de haine ou d’agression doivent êtres bannis afin de « garantir la stabilité et la consolidation de la paix » dans le pays.

« Les membres du Conseil de sécurité ont exhorté les forces de défense et de sécurité bissau-guinéennes à maintenir une stricte neutralité pendant et après le processus électoral », souligne le communiqué.


À LA UNE

Retour en haut