International › APA

Présidentielle mauritanienne : Abeid en défenseur des couches vulnérables

Pas d'image

Le candidat à l’élection présidentielle du 22 juin courant en Mauritanie Biram Dah Abeid a déclaré qu’il continuera de défendre avec force tous les citoyens vulnérables dans le pays quelles que soient les couches sociales auxquelles ils appartiennent.

M. Abeid a tenu ces propos au cours d’un meeting populaire tenu la nuit dernière dans la ville d’Aioun, dans l’est mauritanien.

Il a également dénoncé la gabegie qui a « miné » le pays pendant la décennie du régime du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le candidat a notamment critiqué la « hausse des prix, l’absence de la santé, le taux de chômage élevé et le niveau des salaires très bas », considérant que des proches de Ould Abdel Aziz font main basse sur les ressources de la Mauritanie au détriment du citoyen ordinaire.


Il a par ailleurs souligné que c’est le régime actuel qui consacre la discrimination en procédant, chaque semaine, à la nomination dans de hautes fonctions de « personnes issues d’une seule ethnie ».

Issu de la communauté haratine (descendants d’anciens esclaves), M. Abeid a en outre dit mener une bataille sans merci contre les politiques économiques et de marginalisation ainsi qu’une lutte acharnée contre l’hypocrisie et l’opportunisme politiques.

 

À LA UNE
Retour en haut