International › APA

Présidentielle mauritanienne : Hamidou Baba Kane veut doubler l’appui aux agriculteurs

Pas d'image

Hamidou Baba Kane, candidat à l’élection présidentielle du 22 juin prochain, a promis en cas de victoire, de doubler l’appui annuel alloué par l’Etat aux agriculteurs et d’accorder à ces derniers des financements colossaux afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.Hamidou Baba Kane, s’exprimant lundi soir lors d’un meeting à Sélibaby, sur le fleuve Sénégal, a également fait savoir qu’il compte distribuer de façon « juste » les richesses nationales et instaurer « une discrimination positive » en faveur des régions les plus défavorisées.

S’adressant à une foule de sympathisants, M. Kane a également fait part de son ambition de « mettre un terme à l’injustice en réformant l’état-civil et en facilitant l’accès à ses services sans discrimination aucune ».

A en croire M. Kane, il s’agit là de l’une des priorités de son programme électoral, en plus de l’instauration de l’Etat de droit et la mise en place d’institutions fortes qui seront au service du citoyen.

Le chef de file de la coalition « Vivre ensemble » s’est par ailleurs engagé à désenclaver les départements de la région de Sélibaby, considérant qu’il n’est pas normal de laisser les habitants de ces contrées souffrir de l’isolement notamment pendant la saison des pluies.

Candidat malheureux à la présidentielle de 2009, Hamidou Baba Kane a promis de créer des emplois pour des milliers de jeunes dans les différentes branches de l’économie nationale.

Au total, six candidats sont en lice pour la présidentielle du 22 juin à laquelle ne participera pas le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz. En effet, la Constitution ne lui permet pas de se représenter pour un troisième mandat.

Ainsi, à la place du président sortant, c’est Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani, ex-ministre de la Défense, qui fera face à cinq opposants : Biram Ould Dah Ould Abeid, Sidi Mohamed ould Boubacar, Mohamed Ould Maouloud, Mohamed Lemine El-Mourteji El-Wavi et Hamidou Baba Kane.

                                                                                                      


À LA UNE

Retour en haut