› Société

Protection de l’environnement et conservation de la biodiversité, priorité à la Compagnie des Bauxites de Guinée

Image d'illustration

Le respect des normes environnementales est une priorité dans les opérations de la Compagnie des Bauxites de Guinée. La conservation de la biodiversité dans ses zones d’exploitation est une réalité visible sur le terrain.

Outre le respect des normes environnementales, la sécurité dans le transport sur la route nationale Boké-Sangarédi est également une priorité de la compagnie. Pour éviter tout croisement avec les véhicules ordinaires et ceux de la compagnie, un tunnel a été construit pour supprimer l’usage commun de la nationale. Une façon aussi de permettre aux engins de la CBG de travailler sans arrêt.  L’ouvrage a coûté environs 1.300 000 dollars US. Un pont a aussi été construit sous lequel le train passera désormais sans aucun risque d’accident sur la route nationale. La CBG traduit son souci majeur de préserver la nature par la mise en place d’une section qui s’occupe de la biodiversité. Celle-ci travaille sur le terrain pour respecter les conventions à cet effet. Barry Mamadou Lamarana, intérimaire du responsable biodiversité à la CBG explique le processus :  « En matière de protection de la biodiversité, nous essayons de nous conformer aux standards les plus élevés, notamment le standard numéro 6 de la SFI (Société Financière Internationale). Il y a un document qui est en parfaite harmonie avec ce numéro qu’on appelle le système de gestion de la biodiversité. Nous nous conformons strictement à ça… Les exemples de nos actions sur le terrain, prenons la réhabilitation de cette route qui est une ancienne tracée de la COBAD que nous sommes en train de restaurer, nous avons les regarnissages que nous faisons à l’issue des différents suivis ; il y a aussi la réhabilitation de nos carrières. La réhabilitation consisterait juste à revitaliser la zone mais nous allons plus loin en procédant à la restauration écologique…Nous sommes obligés de réhabiliter tout espace dégradé par le  fait  de nos activités sur le terrain», a expliqué M. Barry.


L’usage commun de la route nationale Boké-Sangaredi par les engins de la CBG et les simples usagers de la route a été séparé par un tunnel. Ce, pour prévenir les risques d’accident. C’est par ce tunnel que les camions de la compagnie traversent. Un pont a été également construit sous lequel passe le train sans aucun risque de croisement avec les usagers ordinaires. Après la présentation du programme para-botaniste, la journée de ce jeudi 20 décembre a aussi été marquée par la visite des infrastructures réhabilitées sur l’ancienne route COBAD, l’inauguration du forage de Kagnaka, commune rurale de Sangaredi, l’inauguration de l’école de Fofodoro et de puits améliorés dans Daramagnaki, préfecture de Telimelé, mais aussi l’inauguration de la mairie de Sangaredi, le tout financé par la Compagnie des Bauxites de Guinée.

À LA UNE
Retour en haut