› Politique

Résistance active du FNDC: l’autoroute le prince quasiment paralysé, des incidents constatés à Conakry

Suite à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC),  à la mobilisation générale des Guinéens ce mardi 21 et mercredi 22 janvier 2020, pour s’opposer au projet de « confiscation du pouvoir officiellement annoncé par Alpha Condé le 19 décembre 2019 », la circulation routière sur l’autoroute le prince est complètement paralysée.

Sur les principaux axes routiers de Conakry, la circulation est fluide en cette journée contrairement aux journées habituelles. De Sonfonia-Gare jusqu’au rond-point de Cosa, seulement quelques véhicules y circulent. Les arrêts des taxis sont vides. Sur l’autoroute Fidèle Castro, les embouteillages habituels ne sont pas au rendez-vous sur le tronçon Entag-Matoto.

Des accrochages ont eu lieu vers la Tannerie quand des manifestants ont érigé des barrages sur la route avant d’être dispersés à coups de gaz lacrymogène par des gendarmes. Des accrochages similaires ont été signalés dans des quartiers comme Bonfi.

Quelques jeunes manifestants qui ont tenté d’ériger des barricades sur l’axe Le Prince, ont été vite dispersées par les services de sécurité. Les écoles sont restées fermées.
Tandis que, sur l’autoroute Fidèle Castro, la circulation routière est plus ou moins fluide, les citoyens vaquent à leurs occupations.


À LA UNE

Retour en haut