› Santé

RUSAL apporte un nouvel appui à la Guinée

Image d'illustration

La Fédération de Russie en collaboration avec le géant mondial de l’Alumine RUSAL vient de mettre à la disposition du centre de recherche en épidémiologie russo-guinéen un laboratoire mobile Gazel.

Selon les spécialistes, le laboratoire mobile microbiologique va permettre de faire un diagnostic express de plusieurs pathologies dont des maladies infectieuses. La remise de ce don a eu lieu le vendredi 15 février 2019, au centre de recherche guinéo-russe, sis dans la préfecture de Kindia. Lors de cette remise officielle, PAVEL Vassiliev, Directeur Général de Rusal-Guinée, a tout d’abord rappelé dans son discours de circonstance les efforts déployés par la compagnie Rusal pendant l’épidémie de la fièvre à virus Ebola :‘’ Je suis très heureux de participer à cette cérémonie qui consiste à la remise de ce laboratoire mobile offert par la Fédération de Russie à la Guinée. La compagnie RUSAL a construit ce centre formidable, nous avions débloqué près de 10 millions de dollars pour mettre en œuvre ce centre pendant l’épidémie à virus EBOLA. Il s’est révélé comme d’ailleurs étant le meilleur centre en Guinée et même en Afrique de l’Ouest. Nous sommes fiers que des scientifiques de ces deux pays se retrouvent ici pour travailler. Nous pensons que ce laboratoire mobile va aussi participer à consolider davantage les relations de coopération entre la Guinée et la Russie, mais surtout celles qui consistent à développer le côté science de la lutte contre les maladies infectieuses’’, a déclaré le Directeur Général de Rusal-Guinée.

Le ministre Abdoulaye Yero Baldé, chef du département de l’Enseignement supérieur et de Recherche Scientifique a indiqué que cet instant est solennel parce qu’il marque la remise d’un nouveau laboratoire et son équipement, le deuxième en son genre. Il a mentionné que la Guinée est satisfaite de sa coopération avec la fédération de Russie. Pour Abdoulaye Yero Baldé, ce don vient répondre à un impérieux besoin du ministère de l’Enseignement supérieur et de Recherche Scientifique, celui de faire de l’IRBAG, une institution pilote qui servira de référence pour la solution de la problématique de recherche de diagnostic de recherche rapide de toutes les maladies virales, bactériennes et parasitaires en Guinée.


Le ministre de la Santé, Edouard Gnankoye Lamah, a pour sa part indiqué que ce laboratoire mobile va permettre à leurs services d’aller très vite dans le diagnostic des maladies infectieuses. ‘’ Nous disons merci à la fédération de Russie et à la compagnie RUSAL, qui, constamment nous appui pour pouvoir faire face à toutes nos difficultés’’ s’est-il réjouit. L’ambassadeur de la Fédération de Russie, Alexandre Bregadze, a rappelé que depuis 2015, la compagnie RUSAL a construit et équipé cet hôpital pour les patients atteints de maladies infectieuses. Il a cité en l’occurrence le CREMS (centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et soins) et l’IRBAG.

À LA UNE
Retour en haut