Politique › Justice

Sept membres de Qnet déférés au Parquet de Dixinn pour escroquerie

(c) droits réservés

Sept présumés escrocs appartenant à la structure de vente en ligne Qnet ont été présenté à la presse par Les Services spéciaux de la lutte contre la drogue et le crime.

Il s’agit d’Akoï Onivogui, représentant indépendant et gérant dépôt-vente QNET, degré Sliver, d’Idrissa Diallo, représentant indépendant, de Jacques Pépé Gamamou, représentant indépendant, de Brou Doffou Jean Jacques, consultant Qnet de nationalité ivoirienne degré Gold, de Mme Diallo Kuadio Amenan Constance Lisber, consultante de nationalité ivoirienne, de Dr Meledji N’Diaye Hedwice Herman, représentant indépendant et de Souleymane Doumbouya, directeur de la société Africa Business Consulting QNET (ABC).

Le dernier cité n’a pas encore été déféré. Selon les Services spéciaux dirigés par le colonel Moussa Tiégboro Camara, il a eu un malaise hier et se trouverait sous soins au camp Samory Touré. La société Qnet version guinéenne comme « une organisation clandestine » de vente en ligne qui est malheureusement organisé en Guinée sous une autre forme par les « mafieux ou sectes » composés de guinéens et ivoiriens, et qui compte à ce jour plus de 108.000 d’adhérents dont un représentant résidant et 18.000 représentants indépendants.

Le montant minimum pour y adhérer oscille entre 500 et 750 dollars US par membre contre l’achat de diverses gammes de produits. Ainsi, chaque membre doit obligatoirement avoir six nouveaux membres. Ce qui lui permettra d’être au rang de leader afin d’obtenir de QNET la somme de 200 dollars par semaine ou rien.


Selon les commissions, il existe six degrés. Le premier degré : Bronze pour 200 dollars par semaine. Le deuxième degré : Sliver pour 225 dollars par semaine. Le troisième degré : Gold pour 250 dollars par semaine. Le quatrième : Platinium pour 275 dollars par semaine. Le cinquième degré correspond à Diamond pour 300 dollars. Et le sixième degré : Diamond Blood pour 325 dollars par semaine.

Au terme de leur présentation, ils ont été déférés devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn pour être jugé conformément à la loi.

 

À LA UNE
Retour en haut