International › APA

Session parlementaire et mouvement d’humeur au menu des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent largement le mouvement d’humeur en vue et la clôture, la veille, de la session parlementaire de l’Assemblée nationale.«Clôture de la session parlementaire: Etat et syndicats invités au dialogue», affiche le quotidien national Sidwaya, qui informe que l’Assemblée nationale (AN) a clos sa première session ordinaire de l’année 2018 dite session des lois, hier lundi 04 juin.

Le journal renseigne aussi que la session qui vient de s’achever a permis aux députés de voter 27 nouvelles lois, dont une organique, 12 lois portant ratifications d’ordonnances et deux résolutions.

Pour sa part, Le Pays titre : «Clôture de la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale: 27 lois votées».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga fait remarquer, en première page que «Bala (Alassane Sakandé, président de l’AN, Ndlr) n’est pas content de certaines pratiques du gouvernement».

Sous un autre registre, le confrère mentionne que le chef du parlement burkinabè a souhaité que les députés passent leurs vacances aux champs, aux côtés des producteurs.

L’Observateur Paalga évoque également la conférence de presse animée, hier lundi à Ouagadougou, par l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP), une Organisation de la société civile (OSC).

Il explique que l’OSC envisage «indiquer au gouvernement myope les priorité du Burkina», à travers un meeting de protestation à Ouagadougou, dans les jours à venir.

Le sujet occupe la manchette du Quotidien qui affiche: «Mal gouvernance au Burkina: Meeting de protestation de l’ADP le 23 juin prochain».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, à travers son titre, croit savoir que l’ADP veut organiser le mouvement d’humeur pour protester contre, entres autres, «les délestages et la cherté de la vie».


À LA UNE

Retour en haut