Société › Actualité

Siguiri: l’éboulement d’une mine d’or fait deux morts

Le site de l'éboulement (c) Droits réservés

Dans la soirée de mercredi 27 novembre 2019, deux personnes ont perdu la vie dans l’éboulement d’une mine d’or à Siguiri. Le drame a été enregistré aux environs de 18 heures dans une mine d’or appelée Sounoko, dans le district de Köfilani, relevant de la sous-préfecture de Kitinian, préfecture de siguiri.

Bréma Kourouma, le seul rescapé de cet éboulement,  explique au correspondant de guineematin.com qu’ils étaient 3 dans la mine au moment du drame. « J’étais à porte du trou quand le sable a commencé à tomber. On a alors essayé de sortir. Malheureusement, le sable est tombés sur les deux autres », a précisé Bréma Kourouma.

Finalement, les dépouilles de Billy Sidibé (24 ans, célibataire sans enfant, âgé de 24 ans) et d’Abou Mara (37 ans, marié et père d’un enfant) ont été rapatriées chez eux, respectivement à Kérouané et Kissidougou

A rappeler que plusieurs autres exploitants traditionnels de l’or avaient perdu la vie dans la mine de Sounoko les années passées. Ce qui a poussé les autorités locales à interdire son explication depuis deux ans. Mais, situé à un endroit isolé, la mine continue d’être fréquentée avec malheureusement de gros risques.

 


À LA UNE

Retour en haut