Politique › Justice

Sorya Bangoura entendu à la DPJ de Kaloum 

Comme prévu depuis la semaine dernière, l’audition de Sorya Bangoura, candidat à la mairie de Matam sous la bannière de l’union des forces démocratiques de Guinée  de l’UFDG a eu lieu ce lundi 27 août 2018 à la Direction Nationale de la Police Judiciaire(DPJ), à Kaloum.

Durant cinq heures, l’opposant a été entendu par rapport à des propos jugés offensant à l’encontre du Chef de l’Etat.

Des propos qui seraient tenus au siège de l’UFDG. Au sortir de la DPJ, l’accusé s’est confié à la presse. « Nous avons aujourd’hui une police moderne. Je l’ai vécu. Ce qui s’est passé ici aujourd’hui c’est formidable. Franchement, ce qu’on a vécu dans les temps, n’existe pas aujourd’hui dans la police judiciaire », s’est félicité le fédéral du principal parti d’opposition à Matam.


Son avocat, lui,  s’est réjoui de la sérénité qui a caractérisé les débats «Mon client est très serein. Nous pensons qu’à la fin de cette enquête préliminaire, il n’y aura pas de problème. Il y aura plus de peur que de mal. Nous sommes vraiment satisfaits de la façon dont les choses se sont déroulée>>, a déclaré  Me Alseny Aissata Diallo avant d’ajouter qu’il leur a été demandé de revenir ce mardi,  à 10h pour la suite de l’audition.

Selon MeAlseny Aissata, il est reproché à son client d’offense à l’endroit du chef de l’Etat, de dénonciations calomnieuses et de diffamation.

À LA UNE
Retour en haut