International › APA

Tchad: le Conseil islamique regrette les affrontements meurtriers à l’est du pays

Pas d'image

Le deuxième vice-président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad (CSAI), Cheikh Ahmat Nour Mahamat Al-Hilou a regretté, jeudi à N’Djaména, les affrontements sanglants entre musulmans qui ont fait plusieurs morts dans deux régions de l’est du pays.Dans une déclaration à la presse, Al-Hilou a invité les belligérants à conformer aux ordres de Dieu et à mettre fin à la crise. Le CSAI qui dit avoir suivi avec beaucoup de regrets ces évènements malheureux, « ne comprend pas, comment des musulmans se battent avec mort d’hommes en ce mois béni du ramadan ».

Tout en présentant ses condoléances aux familles endeuillées, le Conseil islamique a appelé à la cessation des hostilités et demande aux deux communautés en conflit de revenir à la raison.

Le vice-président du Conseil islamique, Cheikh Ahmat Nour Mahamat Al-Hilou a ainsi instruit ses bureaux provinciaux et les prédicateurs des régions concernées de prêcher les paroles religieuses pour que la situation redevienne normale.


À LA UNE

Retour en haut