Politique › Institutions

Théo Francken annonce la réduction du nombre demandeurs d’asile guinéens pour la Belgique

© Rene Breny / Le Soir.

Le secrétaire d’État belge à l’Asile et la migration l’a fait savoir à la sortie d’une rencontre avec le Premier ministre.

Le secrétaire d’État belge à l’Asile et la migration, Théo Francken a eu une rencontre mercredi avec le Premier ministre Mamadou Youla en présence de l’ambassadeur de la Guinée en Belgique, Dr. Ousmane Sylla.

Lors des échanges, le secrétaire d’Etat belge en charge de l’asile et la migration a fait  remarquer aux autorités guinéennes qu’il « y a beaucoup de demandeurs d’asile guinéens en Belgique« .

« Il y a à peu près 1000 par an, un niveau très haut alors que la Guinée n’est pas un pays en guerre (…). La Guinée est un pays démocratique, avec un gouvernement démocratique, sans guerre, sans extrémisme, sans djihadisme. Donc, on ne peut pas comparer la Guinée avec  d’autres pays« , a indiqué Théo Francken.

Pour lui,  la Belgique veut réduire le nombre de demandeurs d’asile en provenance de la Guinée. Et pour cela, il annonce la mise sous pied d’un plan de prévention.


Le Premier ministre dira à son invité que la Guinée et la Belgique trouver travailler de concert en vue de trouver des solutions. « Ce sont des personnes qui se rendent dans votre pays de plusieurs façons. Donc c’est un défi qui se pose à nous tous« , a souligné Mamady Youla.

Selon la RTBE la Guinée  figure parmi les pays d’origine les plus fréquents des demandeurs d’asile. A Conakry, Théo Francken comptait mettre à profit son séjour pour relancer l’accord de coopération sur la migration et les réinsertions depuis 2008.

Il tenait également à éclaircir des points pratiques qui pourraient améliorer et optimaliser la coopération entre la Guinée et la Belgique.

À LA UNE
Retour en haut