› Politique

Transport : Aboubacar Sylla dresse un bilan satisfaisant pour son département

Aboubacar Sylla, Ministre des Transports

Le ministre d’Etat, ministre des Transports, Aboubacar Sylla était ce lundi, 18 février 2019 face à la presse pour faire le bilan de son département.

A l’entame de son intervention, Aboubacar Sylla a précisé qu’à la faveur de l’avènement de la 3ème République, le secteur des Transports a engagé de manière soutenue et durable, une dynamique de réformes courageuses, nécessaires et efficaces en vue de l’amélioration significative de ce service public. concernant les acquis dans le domaine des transports terrestres, il a entre autres cité l’intervention de douze textes législatifs et réglementaires renforçant considérablement la réglementation en vigueur en vue de garantir la sécurité et la sûreté des usagers de la route, le renforcement de la signalisation routière à travers la réhabilitation de onze carrefours en feux tricolores dans la ville de Conakry, la construction de la signalisation verticale et horizontale de voiries de Kankan et de Mamou, l’implantation de panneaux de tronçonnement à Conakry, la distribution, récemment de 1000 panneaux de signalisation routière pour toutes les communes de la ville de Conakry, la création de la Société de Transport de Guinée (SOTRAGUI) avec la mise en circulation de 50 nouveaux bus pour un trafic de près de 40.000 passagers.

Dans le domaine des transports ferroviaires, maritimes, aériens, dira le ministre, beaucoup d’acquis sont obtenus à savoir : la mise à disposition de l’Etat, du train de banlieue « Conakry Express » pour un trafic de 10.000 passagers par jour, l’intervention du nouveau code maritime, assurant une meilleure réglementation du trafic en mer, l’invention du nouveau code de l’Aviation civile, l’augmentation du nombre de compagnies aériennes desservant l’aéroport international de Conakry, passant de 6 compagnies en 2010 à 13 compagnies en 2018, l’augmentation des trafics passagers, passant de 248.000 passagers en 2010 à 527.000 en 2018 et celle du trafic fret passant de 2.700 tonnes en 2010 à 4.600 tonnes en 2018 parmi tant d’autres.


Pour ce qui est des perspectives, il dira que les prochains mois et années sont porteurs de bonnes nouvelles pour le secteur des transports. « Les perspectives se révèlent comme suit : La création d’une société de transport de personnes à régime mixte avec l’ouverture de lignes urbaines et interurbaines ; Le renforcement très imminent du parc actuel de la SOTRAGUI avec la récupération de plusieurs dizaines de bus du précédent parc ; La construction de 8 centres régionaux de contrôle d’automobile ; La mise en ligne d’un second train de passagers dénommé ‘’Dubréka Express’’ sur ligne Fria ; La finalisation de la mise en place de la compagnie aérienne de droit guinéen ‘’Guinée Airlines’’ en partenariat avec ‘’Ethiopian Airlines’’ ; La rénovation des aéroports régionaux de Kankan, Labé, N’zérékoré ; Le renforcement de effectifs et des capacités du personnel de la direction nationale de la Météorologie… »

À LA UNE
Retour en haut