Politique › Justice

Treize  enseignants condamnés à six mois de prison avec sursis à Labé

Seize enseignants sur treize ont été arrêtés à Labé ce jeudi en marge d’un sit-in qu’ils ont organisés pour dénoncer le gèle de leur salaire et exiger du gouvernement la satisfaction de leur revendication portant sur les huit millions comme salaire de base.
Aussitôt mobilisés, ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes. Dans la foulée, seize d’entre eux ont été arrêtés et conduits à la sûreté de Labé.

Ce matin, treize d’entre eux ont été présentés à la barre. Aux dires du procureur, la charge retenue contre eux est  « participation délictueuse à un attroupement » après que leur sit-in ait été dispersé par les forces de l’ordre.

Au terme des débats, ils ont été condamnés à six mois de prison avec sursis et au paiement de cinq cent mille francs guinéens.

Ils ont quinze jours pour interjeter appel.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, les trois autres viennent d’être conduits dans la salle d’audience du Tribunal de Première Instance de Labé selon un confrère basé sur place.


À LA UNE

Retour en haut