International › APA

Trois cents soixante ha octroyés aux cotonculteurs tchadiens (responsable)

Pas d'image

Une surface de 360 hectares a été mise à la disposition des cotonculteurs tchadiens en vue de leur permettre de contribuer à atteindre une production de 200 à 230.000 tonnes de coton, a déclaré le secrétaire exécutif chargé de commerce de la Coton Tchad, Ibrahim Malloum.« Le challenge pour la saison de culture 2019-2020, 360 hectares sont mis à la disposition des cotonculteurs. Des millions d’engrais sont commandés ainsi que des pesticides. Tous les moyens seront mis en place pour que ça soit une réussite. Surtout bénéfique pour relancer la filière », a notamment, M. Malloum, lors d’une conférence de presse, samedi à N’Djamèna.

Pour la nouvelle saison, 200 à 230.000 tonnes de coton seront produites, a-t-il affirmé avant de souligner que « Notre partenaire, Olam, projette que dans deux ans le Tchad retrouvera sa première place de producteur de coton ».

Olam, multinationale Singapourienne, détient 60% des parts de la Coton Tchad, la  nouvelle société mise en place par le gouvernement pour relancer la production cotonnière et, par ricochet, l’économie nationale.


Dans cette relance de la filière cotonnière, il est prévu la construction de deux nouvelles usines, à Doba et Kyabé. Parallèlement, plusieurs usines dont celle de Gounou-Gaya (sud) seront relancées.

À LA UNE
Retour en haut