International › APA

Une augmentation du capital de BOA Mali prévue à la « fin du second semestre » de 2020

Bank of Africa (BOA) Mali, qui enregistre une dégradation importante de son portefeuille crédits à fin 2019, connaîtra à la « fin du second semestre » de 2020 une augmentation du capital de la filiale, a indiqué vendredi Abderrazak Zebdani, le directeur général adjoint de BOA Group.M. Abderrazak Zebdani s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse, en ligne, organisée par le Groupe BOA, via la plateforme Microsoft Team. Il a fait savoir que cette augmentation du capital de BOA Mali devrait avoir lieu « vers la fin du second semestre » 2020.

Des clients en difficulté grandissante qui n’ont pu respecter leurs engagements, ont grevé les charges de BOA Mali (la plus ancienne des filiales du groupe bancaire) qui compte « 10 à 20 gros clients qui représentent 30% du portefeuille » dans la banque.

Au terme de l’exercice 2019, la filiale a accusé une perte de 6,9 milliards Fcfa. Malgré un produit net bancaire en croissance de 7,8%, les actionnaires ne bénéficieront pas de dividendes. Les performances de la banque ont été annihilées par le niveau de provisions pour risque exceptionnellement élevé (17 milliards Fcfa de créances déclassées dont 75% sur 5 dossiers).

Le repli de la marge bancaire est notamment dû à d’importants déclassements de dossiers de crédits, partiellement composés par les revenus de titres de placement. Cette baisse est largement composée par la hausse des commissions (+23% notamment sur opérations et sur le change).

Un plan de remédiation de BOA Mali a été mis en place, impliquant le changement et la réduction des effectifs de la direction générale. En outre, un plan de réduction des charges de la banque a été lancé en fin 2018. Ce qui devrait permettre une restructuration des fonds propres.

Ces mesures ont été discutées par le Conseil d’administration en février 2020 et votée ensuite par l’Assemblée générale. Etant cotée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), l’augmentation du capital devra suivre un processus avant son effectivité.   

Selon M. Abderrazak, un retour à la rentabilité est prévu fin 2020. Avec le plan de remédiation, le groupe bancaire veut permettre à sa filiale de respecter l’ensemble des ratios réglementaires, ce qui l’a contraint à lancer une augmentation du capital pour pouvoir retrouver le dynamisme de la banque.    

II a par ailleurs fait observer que la crise sanitaire de la Covid-19 n’a pas eu d’impact sur les prévisions du groupe. Mais, la rubrique qui est touchée, est visiblement celle de la commission avec la fermeture des frontières.

Cela, dira-t-il, s’explique par le fait qu’il y a moins de commerce international, moins de virements à l’étranger et de transactions. Toutefois, les chiffres du Groupe BOA sont « conformes au budget et aux prévisions budgétaires arrêtés fin 2019 ». 

Le Groupe BOA qui affiche toujours une bonne santé, a dépassé la barre des 4 millions de comptes à fin 2019. Il est premier en nombre de comptes avec une part de marché dans l’espace Uemoa qui dépasse les 17%.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut