Société › Faits divers

Une candidate au Bac accouche et revient composer quelques minutes plus tard

Le mardi 16 juillet 2019, une candidate au Baccalauréat unique session 2019 dans le centre du Lycée Grand-Ducal, s’est absentée 40 minutes pour accoucher… Et revenir composer.

« J’avais des douleurs au ventre depuis la nuit du lundi mais je ne savais pas que c’était l’accouchement« , raconte Fatoumata Kourouma Condé, une lycéenne de 18 ans. Mais le mardi suivant, commence les épreuves du bac et Fatoumata ne compte pas rater  l’épreuve qu’elle a préparée toute l’année. Elle décide donc d’y aller, sans rien expliquer à personne. De peur qu’on lui demande de rester à la maison ou d’aller voir un médecin, explique-t-elle. Vers 08h30, alors que l’épreuve de physique avait déjà commencé, l’examinateur a constaté qu’elle était sur le point d’accoucher. « Il fallait l’évacuer vers une maternité », a expliqué Mohamed Diakité, le responsable du centre d’examen. Elle a donc été conduite à l’hôpital régional de Mamou.

Fatoumata Kourouma explique : « J’étais heureuse d’avoir mis au monde un petit garçon, mais angoissée de rater l’examen. (…) J’ai fait une toilette rapide et j’ai filé en salle d’examen, au grand étonnement du personnel médical, de ma famille et de tout le monde au centre d’examen ». Et à la grande surprise de tous, elle est de retour en salle d’examen à 09h10 pour reprendre l’épreuve de physique. Elle a ensuite passé toute la journée au centre d’examen pour composer aux autres épreuves du bac. Son mari, un caporal-chef de la gendarmerie, est heureux et ne fait que raconter cette histoire insolite à tout le monde, explique un proche de la famille.


À LA UNE

Retour en haut