International › APA

Une vidéo d’une femme torturée par des militaires indigne les Tchadiens

Pas d'image

Une vidéo d’environ 40 secondes publiée sur les réseaux sociaux et où on voit deux militaires en train de frapper une femme, a provoqué l’indignation de plusieurs internautes tchadiens qui ont appelé, dimanche, les autorités judiciaires à ouvrir au plus vite une enquête.Dans la vidéo, l’on voit deux hommes, en tenue kaki et à la main une longue chicotte, donner une correction en règle à une femme vêtue d’une robe jaune. Si on comprend difficilement ce que dit la dame, on entend par contre les vociférations de ses tortionnaires qui lui lancent : « pourquoi vous étiez dans le Ouadi (nord) ? ».

Une troisième personne, probablement celle qui filme la scène, se demande « pourquoi la femme ne pleure pas » tout en incitant les militaires à poursuivre leurs actes. Sur la même scène, on voit un pick-up militaire garé et un paysage rappelant celui du Nord du Tchad.

Aucune source officielle ne parle pour le moment de cette affaire et on ne connait pas non plus l’identité de la femme.

« Quelle cruauté ! » s’est exclamé Mbaininga, un internaute, là où un autre internaute dénommé Lacksia s’indigne de la sorte : « Je ne peux pas voir (..) un militaire sans formation intellectuelle est un criminel en puissance ».

Si l’internaute Mahamat Bechir Oby Sougui croit savoir en « le chef de ces militaires » que « la femme torturée est une vendeuse de+Tramol+ produits prohibés », il reste qu’il ne trouve pas que c’est une raison de fouetter une femme sans défense.

Le procureur de la République qui a arrêté récemment un officier de police avant de le condamner à dix ans de prison, pour avoir, selon une vidéo, torturé un présumé voleur, n’a pas encore réagi.


À LA UNE

Retour en haut