International › APA

Vers l’application de la loi sur le financement du terrorisme en Mauritanie

La loi sanctionnant le financement du terrorisme et le blanchiment de capitaux, adoptée en février dernier, sera bientôt appliquée en Mauritanie, a annoncé le ministre de la Justice Haimoud Ramdan, selon qui un décret a été approuvé dans ce sens par le Conseil des ministres réuni jeudi à Nouakchott.Selon le Garde des Sceaux, son pays a ratifié un ensemble de conventions internationales dont certains portent sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Concernant le nouveau décret adopté en conseil des ministres, il a souligné qu’il contient d’importantes nouveautés relatives surtout à la clarification des obligations des établissements financiers et des entreprises et professions non financières désignées dans la gestion des risques de transfert de fonds.

Haimoud Ramdan a aussi fait part de l’approbation par le gouvernement d’un autre décret portant sur le fonctionnement, la composition, l’organisation et le rôle des institutions chargées de l’application de ladite loi.

Ces institutions sont notamment le Comité national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et l’Unité des investigations financières.


À LA UNE

Retour en haut