International › APA

Vers le désengorgement des rues de Conakry

Le ministre guinéen des Transports, Aboubacar Sylla a annoncé, mercredi à Conakry, une série de mesures pour désengorger les rues de la capitale.S’exprimant au cours du symposium des transports routiers et de la mobilité urbaine, le ministre Sylla a affirmé que la Guinée possède « tout ce qu’il faut » pour améliorer la situation des transports et la mobilité urbaine, avant d’annoncer la tenue d’une table ronde pour trouver des moyens financiers permettant de désengorger les rues de Conakry.

« Nous avons mis en place un dispositif pour assurer la sécurité et le contrôle technique automobile en Guinée qui se traduit par la réalisation d’un centre pilote situé à Kouria. Aujourd’hui, nous avons un plan national de sécurité routière ainsi qu’une lettre de politique sectorielle dans notre pays », a indiqué Aboubacar Sylla, soulignant que des moyens existent pour mener à bon terme cette nouvelle politique de désengorgement des rues de Conakry.

« Nous avons une agence de sécurité routière, une structure de transport urbain de Conakry, bref nous avons toutes les structures qui sont nécessaires ainsi que les lois et les décrets d’application », a-t-il ajouté.

 « Des projets ont été identifiés et font l’objet d’étude (pour ces opérations de désengorgement). Il n’y a plus qu’à trouver le financement nécessaire pour que la circulation change à Conakry », a conclu Aboubacar Sylla.


À LA UNE

Retour en haut