Politique › Partis politiques

Violences au cimetière de Bambeto: Cellou Dalein Diallo accuse les forces de l’ordre

Cellou Dalein Diallo, président de l'UFDG (c) Droits réservés

Le chef de file de l’opposition guinéenne a réagi  suite à la violence enregistrée lors des funérailles des victimes de la répression des manifestations du Front national pour la défense de la (Fndc) dans l’après-midi de ce lundi, 04 novembre.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Cellou Dalein Diallo a décrit la situation de  »particulièrement violente » sur fond de bilan et d’accusations graves contre les forces de l’ordre.

Comme souvent ces derniers temps, c’est via Twitter que le président de l’union des forces démocratiques de Guinée ( Ufdg) a fait sa première réaction à la violence qui a émaillé les funérailles de cet après-midi .
« Les forces de l’ordre et de sécurité ont osé tirer sur le cortège funèbre qui accompagnait les 11 victimes à leurs dernières demeures, faisant 6 blessés par balles et un mort », a mentionné le principal opposant au régime  Condé. Puis,  Cellou Dalein Diallo de s’exclamer en ces termes: « Édifiant et terrifiant ! », avant de terminer son Twitte, par l’expression « consacrée » en soussou « Amoulanfé » qui signifie littéralement  »ça ne passerait pas », en français. Faisant allusion au 3ème mandat pour le président Condé.

A noter que c’est en catastrophe que le leader de l’ufdg a quitté la zone avec ses collègues membres du Fndc qui ont pris pas à ces funérailles.


À LA UNE

Retour en haut